Quelle taille pour un poulailler de 5 poules ?

Avoir des poules dans son jardin est un excellent moyen de se rapprocher d’un mode de vie plus sain et d’apporter une petite champêtre dans son quotidien. La poule est indubitablement l’animal de basse-cour le plus utile. Elle ne vous demandera qu’un poulailler pas cher, quelques minutes d’entretien et de nettoyage chaque jour et une pincée de bienveillance !

Quelles que soient les races de poules que vous souhaitez accueillir (Wyandotte, Nègre Soie, Cou Nu, poule naine, Brahma…), elles auront toutes un immense plaisir à consommer vos déchets de cuisine (épluchures de certains fruits et légumes, coquilles d’huîtres, restes de repas), à gambader dans votre jardin en picorant tout ce qui bouge et en éliminant les mauvaises herbes mais aussi à vous gratifier de beaux oeufs frais à déguster sans modération. Avant d’accueillir votre petit élevage de poules, vous devez au préalable régler la question du poulailler.

Quelle dimension pour un poulailler à 5 poules ?

Un minimum de 2,5 m² pour un poulailler à 5 poules

Si vous vous êtes intéressé à la question de la superficie au sol nécessaire par volaille, vous avez sans doute remarqué que les chiffres varient d’un site à l’autre et qu’ils peuvent en ce sens différer du simple au triple, au moins. Quoi qu’il en soit, il faut savoir qu’un cheptel de 5 poules pourra difficilement tenir dans un petit poulailler de moins de 2 m². On estime en effet qu’une poule de bonne taille a besoin d’au moins 0,5 m² au sol pour évoluer décemment.

Toutefois, ce seuil ne s’applique que si vos cocottes peuvent se dégourdir les jambes dans un parcours herbeux spacieux et en plein air. Autrement, le seuil passe à 1 voire à 1,5 m² au sol par tête. On est donc dans la catégorie des abris pour poules de taille moyenne.

En somme, un poulailler de 5 poules devra faire au moins 2,5 m² s’il est rattaché à un parcours spacieux, et au moins 5 m² s’il est isolé. Dans les deux cas, la mangeoire, l’abreuvoir, le perchoir et le pondoir sont absolument indispensables.

Si vous optez pour un poulailler sur pilotis ou toute autre forme de poulailler surélevé, prévoyez également une rampe d’accès. Un poulailler surélevé est d’ailleurs une excellente option pour ceux qui disposent d’un jardin à terrain inconstant, mais aussi pour ceux qui ne disposent pas d’assez d’espace. Surélevé, le poulailler libère de l’espace au sol qui pourra servir de lieu de vie supplémentaire pour vos animaux de basse-cour.

Acheter ou fabriquer un poulailler à 5 poules ?

Pour faire l’acquisition d’un poulailler de taille moyenne, comptez à partir de 200 € pour un modèle correct. En dessous, vous prenez le risque d’acheter un poulailler en bois traité chimiquement et donc potentiellement toxique ou encore un poulailler en plastique mal fini avec des saillies qui risqueraient de blesser vos cocottes.

Les prix varient selon le modèle : poulailler en kit, poulailler sur pilotis, poulailler design, poulailler avec toit ouvrant, poulailler avec porte coulissante, etc. De nombreux aviculteurs et éleveurs de poules passionnés font le choix de construire un poulailler. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, fabriquer un poulailler à 5 poules n’est pas une prouesse du bricolage.

Quelques matériaux de récupération, un plan PDF pour faire un poulailler et une bonne boite à outils suffiront à créer la maison idéale pour vos poules en un week-end.

Quelques conseils pour un poulailler sûr et confortable

On conseille généralement de placer l’abri pour poules dans un endroit plat à l’abri des courants d’air. En effet, les poules sont des animaux particulièrement fragiles. Elles craignent le vent, les intempéries, les pluies diluviennes, la chaleur caniculaire, les intempéries… Elles ont aussi de nombreux prédateurs : renards, couleuvres, rats, souris, chiens errants, chats, rapaces…

Les fermetures du poulailler et de l’enclos doivent donc hermétiques et solides. Si vos poules ne peuvent bénéficier d’un parcours, ne placez surtout pas le poulailler sur un sol bétonné. Autrement, les poules ne tarderont pas à se blesser le bec en tendant de picorer ou de se faire mal aux pattes en tentant de gratter. Le grattage est en effet une activité innée qui tient une place importante dans la vie quotidienne de la poule.

Pour plus de confort, disposez de la paille ou des copeaux de bois tassés dans le dortoir et dans le pondoir. Une feuille de journal ou un carton au fond du tiroir à déjections vous aidera dans le nettoyage et fera en sorte de maintenir une température agréable dans les lieux. On dit qu’une poule qui a froid aux pattes ne pond pas !

Enfin, il faut savoir que les poules sont coquettes ! Ne se baignant pas, elles préfèrent se faire des bains de poussières pour entretenir leur plumage et se débarrasser des parasites aviaires. Offrez-leur donc un bac à poussières rempli de sable mélangé à de la cendre de bois. Elles s’y coucheront pour s’y ébrouer très fréquemment, pour peu que le bac soit à l’abri de la pluie et de l’humidité !