Quelle taille pour un poulailler de 3 poules ?

Avant d’élever des poules dans votre jardin familial pour les voir amuser vos visiteurs, pondre pour assainir votre assiette et évoluer paisiblement, vous allez devoir satisfaire un certain nombre de conditions pour accélérer leur intégration et leur apporter tout ce dont elles auront besoin pour satisfaire leurs besoins physiologiques. Avoir des poules, c’est d’abord une question de passion.

Choisissez parmi toutes les races de poules celles qui se prêtent le mieux à votre environnement. A titre d’exemple, si vous êtes limité par la superficie, n’optez pas pour des races de poules imposantes. D’un autre côté, si vous n’avez pas la possibilité d’installer un grillage galvanisé suffisamment haut pour empêcher les poules de s’enfuir et les prédateurs de multiplier les tentatives d’intrusion, n’optez surtout pas pour les races de poules chétives comme les poules naines qui peuvent facilement voler sur plusieurs mètres et franchir les grillages insuffisamment hauts.

Par la suite, c’est la question de la superficie du poulailler qui va se poser. Et à ce niveau, un seul mot d’ordre à respecter : quand on souhaite accueillir un élevage de poules, le poulailler peut toujours être trop grand mais jamais trop petit ! Si les gallinacés venaient à manquer de place, elles vivraient dans le stress avec notamment des risques accrus de prolifération des parasites aviaires et donc de maladies potentiellement mortelles, sans parler des problèmes de picages entre poules. Ainsi, quelle taille choisir pour un poulailler ?

Quelle taille de poulailler pour un cheptel de 3 poules ?

La question de la superficie du poulailler est toujours d’actualité auprès des aviculteurs et autres éleveurs de poules amateurs, notamment sur les forums de discussion et les rencontres entre passionnés. Toutefois, un certain consensus se dégager à ce stade.

Dans son dernier livre Petite encyclopédie de la poule et du poulailler, Michel Audureau détaille tout ce qu’il faut savoir sur les différences races de poules (l’Ardennaise, la Gasconne, la Sussex, La Wyandotte, la Brahma, la Cou Nu…) avec un descriptif qui détaille l’aire d’origine, la répartition, la qualité et la fréquence de la ponte, le nombre d’oeufs frais pondus par an en moyenne, la couvaison…).

Dans le chapitre qui traite des conditions de vie des poules, l’auteur rappelle bien évidemment combien il est crucial pour la volaille d’avoir un perchoir, une mangeoire, un abreuvoir et un pondoir (ou nichoir) à disposition. Pour ce qui est de la superficie, Michel Audureau recommande une surface au sol minimale d’un demi-mètre carré par poule dans la partie habitation. Cette estimation tranche donc avec de nombreuses autres qui préconisent plutôt 1 à 3 m² par poule.

Selon les chiffres que l’on retrouve dans le best-seller de Michel Audureau, un poulailler de 1,5 m² suffirait à accueillir 3 poules de bonne taille ou 4 poules naines sans que cela ne pose de problèmes particuliers pour l’hygiène et les conditions de vie des animaux de basse-cour.

Attention : rappelons que nous parlons ici uniquement de la partie habitable, c'est-à-dire du poulailler en bois (ou en plastique) et non des dimensions de l’enclos et du parcours des poules. Si vos poules pondeuses ou poules d’ornement n’ont pas la possibilité de gambader et de se dégourdir les pattes, le minima passe de 0,5 m² à 1,5 m² au moins.

Combien coûte un petit poulailler de 3 poules ?

Avec l’avènement puis la démocratisation des achats en ligne, la concurrence s’est progressivement accrue dans tous les secteurs, et le matériel d’élevage n’échappe pas à cette réalité pour le plus grand bonheur des aviculteurs. Sur le marché, les marques leaders comme la Ferme de Beaumont et Feel Good Uk côtoient les fabricants amateurs et les particuliers qui arrivent à construire un poulailler de belle facture avec tous les accessoires nécessaires à l’épanouissement des poules.

Pour un petit poulailler de 3 poules, il faut compter entre 150 € et 200 € pour un abri correct. En dessous, vous risqueriez de faire l’acquisition d’un poulailler en bois fabriqué à base de palettes traitées chimiquement et donc particulièrement nocives pour les cocottes.

D’un autre côté, vous devez bien faire attention à la finition du petit poulailler de 3 poules. Bien souvent, les côtés et les bords sont mal taillés dans les petits poulaillers, ce qui risque de causer des blessures à répétition aux poules qui sont très sensibles à ce niveau-là.

Puisque les petits cheptels sont surtout plébiscités par les éleveurs qui évoluent dans un milieu urbain, un poulailler avec toit ouvrant reste le meilleur choix pour faciliter le nettoyage et l’entretien, mais aussi la collecte de vos oeufs bio le matin. Si le jardin ou tout autre lieu qui accueillera vos poules est petit, nous vous conseillons d’acheter un poulailler sur pilotis, ou de surélever un poulailler pas cher classique en disposant des briques sous les côtés. Cela vous permettra de gagner un espace précieux sous le poulailler : ce sera un lieu de vie supplémentaire pour vos poules à l’abri des vents violents, des intempéries et des rayons du soleil en été.

N’oubliez pas la rampe d’accès ! Enfin, vous pouvez envisager pour votre petit élevage un poulailler en kit facile à monter ou tout simplement de fabriquer un poulailler avec des matériaux de récupération !