Le plan d'un poulailler en palettes

Eleveurs de poules et autres aviculteurs : préparez-vous à construire votre poulailler en palettes pour offrir à vos gallinacées un bel abri qui les protègera de leurs prédateurs, des vents violents et autres intempéries. En combinant ce poulailler en bois de récupération avec un abreuvoir, une mangeoire, un pondoir (nichoir) et un perchoir, vous obtiendrez un habitat de belle facture pour toutes les races de poules.

Vous pourrez ainsi apprécier les joies d’une ponte régulière avec de beaux oeufs frais à la clé. Elever des poules est une activité ludique qui ne vous demandera pas des dépenses faramineuses. Mieux : en prenant soin de vos poules, vous pourrez vous débarrasser des déchets de la cuisine et gagner des œufs pour assainir votre régime alimentaire et celui de toute la famille.

Cet article vous présente un plan de poulailler en palettes pour construire une maison bon marché avec les moyens du bord sans forcément disposer de compétences poussées en bricolage ou en charpenterie. C’est partie pour ce plan de poulailler !

Le point sur le matériel

La construction de ce poulailler en bois ne vous prendra que deux après-midis. Vous pourrez par ailleurs le réaliser en un seul week-end. Il accueillera un cheptel de trois poules sans poussins. Pour réaliser ce plan poulailler palette, vous aurez besoin du matériel suivant : • Palettes en bois (voir en bas pour la partie du démontage des palettes) ;
• Des clous ;
• Un grillage (idéalement du grillage galvanisé) ;
• Deux gonds ;
• Deux charnières ;
• Un petit verrou pour la clôture ;
• Une peinture, si possible naturelle pour rester dans l’éco-friendly

Commencez par démonter les palettes

C’est sans doute l’étape la moins fun et surtout la plus compliquée. Pour fabriquer un poulailler pas cher à base de palettes, il faut s’appliquer à ce stade pour disposer de bonnes planches de bois qui formeront la demeure de vos poules pondeuses. Vous aurez besoin d’un marteau piqueur et d’un pied de biche.

Posez la palette à l’envers et adossez-la contre un mur ou une façade rigide. Prenez votre marteau et une chute de bois et frappez les trois dés de la première semelle afin de laisser un espace entre les dés et le plancher pour ensuite utiliser le pied de biche pour démonter les palettes. Faites exactement la même chose avec les deux autres semelles. Dépendamment de la robustesse de la palette et des clous utilisés, vous pourrez vous passer du pied de biche.

Vous allez ensuite devoir enlever les clous du plancher. Pour cela, il suffit de les enfoncer un à un avec le marteau pour les faire ressortir de l’autre côté, puis d’utiliser le pied de biche en support sur une chute de bois pour les retirer. La troisième étape sera de démonter le plancher.

Prenez les trois semelles et posez-les sur le sol. Elles serviront de support. Lorsque vous frappez sur les planches, prenez une chute de bois pour éviter de les abimer. Vous avez à ce stade de belles planches qui serviront à confectionner un beau poulailler en bois pas chez pour votre élevage de poules familial !

La construction du poulailler en bois

Prenez 4 planches courtes (1,20 m) et 4 planches longues (2m). Réalisez deux cadres rectangulaires et identiques avec deux planches de longueur et deux planches de hauteur. Joignez ces deux cadres par le côté supérieur sous forme de pyramide. C’est la première forme de votre cabane à poule.

Fixez par la suite 3 planches qui relient de chaque côté les deux cadres : une en haut, une au milieu et l’autre en bas. C’est la longueur des planches du bas qui va déterminer la largeur du poulailler et donc l’espace qu’auront vos poules pondeuses ou vos poules d’ornement pour gambader et évoluer. Vous pouvez solidifier tout ça en ajoutant quelques lattes en forme de croix. A ce stade, la base de votre poulailler pas cher est prête !

Encore quelques efforts

A présent, l’aviculteur devra construire le toit de son poulailler. Pour cela, fixez ensemble plusieurs petites planches qui vont se chevaucher pour éviter que l’eau ne s’infiltre à l’intérieur, favorisant ainsi la prolifération des bactéries et des parasites aviaires. Conseil de pro : ce toit sera fixé à la structure du poulailler sur un seul versant uniquement.

En effet, il servira de fenêtre qui facilitera l’accès aux oeufs bio pondus par vos cocottes. L’autre versant devra être fixé entièrement. Bouclez votre construction avec une porte à deux charnières, un petit loquet, une rampe et une peinture qui protégera le poulailler des intempéries. Recouvrez le pondoir de paille fraiche et le poulailler de foin en épaisse couche pour protéger la volaille du froid et servir de litière.

Votre poulailler en palette est fin prêt ! Il ne vous reste plus qu’à accueillir vos cocottes ! Qui a dit qu’élever des poules nécessitait de lourds investissements ?