Plan pour construire un poulailler

Avoir des poules, c’est IN ! En effet, les jeunes couples urbains sont de plus en plus séduits par l’idée d’élever des poules à la maison dans un petit poulailler facile à nettoyer et à entretenir. Leurs motivations ? Assainir leur assiette avec de beaux oeufs bio à la coque dure, apporter une petite touche champêtre bienvenue à un mode de vie généralement marqué par le stress et surtout profiter des nombreux apports écologiques de la poule, qui reste l’animal de basse-cour le plus respectueux de l’environnement !

La poule ingurgite annuellement plus de 150 kg de vos déchets de cuisine (épluchures de fruits et légumes, restes de repas), débarrasse votre jardin des mauvaises herbes, des insectes et autres nuisibles et divertit vos enfants ainsi que vos visiteurs ! Les cocottes font partie de ces animaux de compagnie hilarants qui égaieront votre quotidien avec leurs pérégrinations rigolotes dans le poulailler.

Avec le boom de la tendance DIY (Do It Yourself), les éleveurs de poules et aviculteurs amateurs se tournent de plus en plus vers le bricolage pour construire un poulailler calibré pour leur maison, avec bien sûr tous les accessoires nécessaires à l’épanouissement et à la sécurité des gallinacés : perchoir, mangeoire, abreuvoir, pondoir (nichoir), rampe, toit ouvrant, etc.

Le défi ici est de ne pas dépenser des centaines d’euros dans le bricolage sans toutefois compromettre la sécurité des poules qui, rappelons-le, sont des animaux particulièrement fragiles. Les cocottes craignent en effet les courants d’air, l’humidité, les intempéries, les vents violents, le développement des parasites aviaires, mais aussi leurs nombreux prédateurs comme le renard, les rongeurs, les rapaces, les chiens et chats errants, etc.

Une fois que vous aurez assimilé ces contraintes, vous serez fin prêt à construire un poulailler sur-mesure pour ces drôles de dames !

Le poulailler en bois fait maison

Pourquoi acheter un poulailler que vous pourrez construire vous-même à petit prix sans y passer des semaines ? Le poulailler en bois est sans doute l’abri pour poules le plus plébiscité par les éleveurs de volaille partout dans le monde. Avant de vous lancer dans les travaux, posez-vous ces questions : je souhaite accueillir des poules pondeuses ou des poules d’ornement ? Mon cheptel sera-t-il amené à évoluer ? Quel est l’espace dont je dispose dans mon jardin ? Je préfère récolter des oeufs bio ou accueillir des poussins ?

Ces critères vous aideront à construire le bon poulailler pour permettre à vos poules de couler des jours heureux. Si vos besoins sont finalement standards et communs, vous pouvez télécharger le plan de construction d’un poulailler en bois sur le net. Si au contraire, votre jardin a une forme bien spécifique, vous devrez vraisemblablement dessiner le plan de votre poulailler vous-même.

La construction d’un poulailler en bois n’est pas quelque chose de très compliqué. Avant d’envisager un poulailler en kit, consacrez un dimanche au bricolage ! Vous y prendrez goût très rapidement ! En se lançant dans la fabrication de poulaillers, de nombreux éleveurs ont économisé des centaines d’euros, tandis que d’autres en ont fait un travail à temps partiel particulièrement rentable. En effet, on retrouve sur les market places et autres plateformes de vente en ligne des poulaillers de très bonne qualité fabriqués par des particuliers qui les vendent à des prix très raisonnables, avec en prime des conseils gratuits émanant d’un vrai passionné !

Vous retrouverez également sur YouTube des tutoriels détaillés et des guides pas-à-pas pour faire un poulailler en bois sans se prendre la tête.

Construire un poulailler pour deux poules

Prendre de ses poules est un véritable plaisir, au quotidien. Toutefois, si votre environnement ne vous permet pas d’accueillir un cheptel conséquent (voisinage, budget, disponibilité), ne vous privez pas ! Envisagez plutôt de recevoir deux têtes, si possible des races de poules chétives et peu gourmandes comme les poules naines. De cette manière, vous réduirez drastiquement le temps que vous devrez allouer à votre élevage familial.

Fabriquer un poulailler pas cher pour deux poules est très simple. Récupérez des palettes que vous démonterez à l’aide de votre marteau, d’un pied de biche et d’une chute de bois. Isolez les planches puis construisez une structure rectangulaire avec 5 planches courtes et 4 planches longues. Formez par la suite une pyramide avec les deux cadres et liez-les en bas, au milieu puis en haut ! Rajoutez enfin quelques lattes en forme de croix pour stabiliser la structure.

Pour harmoniser votre abri pour poules avec votre jardin et votre maison, n’hésitez pas à vous appliquer pendant la finition et à vous autoriser quelques petites fantaisies. En effet, un poulailler design encourage le nettoyage et l’entretien ! Vous verrez que vous y consacrerez du temps volontiers, et vous chouchouterez par conséquent vos poules qui vous le rendront bien !

Si vous comptez accueillir deux poules dans le jardin familial, consultez notre article « Plan de poulailler pour 2 poules ».

Les éléments du poulailler maison

Les plans de poulaillers PDF que l’on retrouve sur le web sont relativement complets et vous épargneront les complications de la schématisation, pour peu que vos besoins soient standards. Pour vous aider, nous vous proposons un petit tour d’horizon des différentes composantes de votre futur poulailler :

- Le toit : c’est sans doute la partie la plus critique du poulailler. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on recommande aux bricoleurs en herbe de l’acheter ailleurs, pour le bien des poules. Vous pouvez trouver des toits préfabriqués vendus séparément sur Leboncoin ou Amazon à petit prix. Si vous préférez tout de même construire vous-même la coiffe de votre poulailler, recouvrez-le d’un revêtement bitumé, testez son étanchéité et renforcez-le le maximum possible ;

- Les volets : comme on l’a expliqué précédemment, les poules sont particulièrement fragiles face au climat. Les volets doivent donc être hermétiques et étanches, mais aussi isolants. Ouverts en journée d’hiver, ils permettront aux rares rayons de soleil de pénétrer dans le poulailler. Ils protégeront également les gallinacés des chaleurs caniculaires de l’été ;

- Le perchoir : c’est l’élément de confort par excellence des poules. Le perchoir s’élève généralement à environ 60 cm et se présente sous la forme d’une plateforme rectangulaire plutôt que ronde. Attention : le perchoir sera l’objet de convoitises de tout le poulailler. Si votre cheptel compte un effectif nombreux, multipliez les perchoirs à la même hauteur pour limiter la concurrence et les conflits dans la basse-cour ;

- Le grillage : on le préfère aux planches unies car il permet aux rayons du soleil de pénétrer dans l’habitat des poules tout en les protégeant. Le grillage galvanisé à chaud est recommandé. Préférez des mailes fines et solides pour minimiser les risques de fuite et limiter les tentatives d’intrusion des prédateurs. Un maillage serré va également réduire les risques de blessure de poules qui n’hésitent pas à insérer leur tête dans les mailles lorsque leur diamètre le permet ;

- Le pondoir : c’est un petit compartiment dans le poulailler (ou à proximité) qui permet aux poules pondeuses de pondre dans les meilleures conditions. Couvrez-le de paille et placez-le dans endroit moins lumineux et en hauteur. La poule doit se sentir en sécurité pour vous donner une ponte régulière et de qualité ;

- L’abreuvoir et la mangeoire : placez-les à bonne distance du poulailler pour éviter les souillures. L’abreuvoir doit être constamment remplie d’eau fraiche, notamment pendant la saison chaude ;

- Le bac à sable : c’est le coin coquet des poules qui leur permettra de nettoyer leur plumage et se débarrasser des nuisibles.

Le poulailler en palettes

Les palettes et autres matériaux de récupération sont une excellente matière première pour fabriquer un poulailler en bois pas cher. Quelques précautions sont toutefois à prendre.

Vous devez en premier lieu vous assurer de disposer de palettes qui ont subi un traitement thermique plutôt que chimique. Ce dernier est en effet toxique ! Ensuite, vérifiez que vos palettes n’affichent pas des saillies pointues qui risqueraient de blesser gravement vos poules. Si c’est le cas, prenez le temps de les polir et d’arrondir les angles.

Pour construire un poulailler en palettes, vous devrez vous munir, en plus des palettes en bois qui répondent aux critères cités précédemment, de clous, un grillage galvanisé, deux gonds, deux charnières, un petit verrou pour la clôture et une peinture naturelle pour la finition.

Nous vous proposons dans notre article « Plan pour poulailler en palettes » un guide complet pour vous accompagner dans les différentes étapes de la construction de votre poulailler, depuis le démontage des palettes jusqu’à la finition pour donner à vos poules une maison accueillante et rassurante !