La maison à poules : un espace de vie premium pour la volaille

Pour élever des poules, certains éleveurs amateurs ou aviculteurs professionnels ne se contentent pas d’installer un petit poulailler en bois. Ils voient les choses en grand et préfèrent construire ou faire l’acquisition d’une maison pour poules. Cet abri consiste en un espace de vie généralement spacieux et confortable qui contient l’ensemble des structures et accessoires nécessaires à l’épanouissement de l’élevage de poules : mangeoire, abreuvoir, perchoir, pondoir, nichoir, bac à sable ou à cendre, rampe d’accès, poulailler surélevé, portes coulissantes, etc.

La maison pour poules est donc composée d’un poulailler, d’un enclos, de différents accessoires et d’un parcours qui permet aux animaux de basse-cour de gambader et de se dégourdir les jambes tout en leur fournissant confort et sécurité. De par sa taille, son aération et sa luminosité optimale, la maison pour poules est naturellement moins sujette aux risques de prolifération des bactéries et des parasites aviaires qui peuvent causer des maladies irréversibles.

C’est aussi une structure qui permet de protéger les poules des conditions climatiques auxquelles elles sont particulièrement fragiles : intempéries, pluies diluviennes, chaleur caniculaire et courants d’air. La maison pour poules est en somme une excellente alternative au poulailler pour les éleveurs qui disposent de beaucoup d’espace dans le jardin.

L’herbe pour une maison à poules qui respire la santé

L’expression « maison à poules » peut faire référence à plusieurs éléments dans l’univers de l’aviculture. En effet, elle peut être utilisée en tant que synonyme de poulailler. Ainsi, le poulailler en bois, en plastique ou en parpaing, le poulailler en kit ou fait maison, la cage à poule ou encore la cabane à poule sont des maisons pour les gallinacés.

La maison à poules peut également désigner l’ensemble de l’espace de votre jardin que vous avez choisi de dédier à votre élevage familial de poules. Elle comprend donc le poulailler et ses accessoires, le parcours des poules et l’enclos. Vous retrouverez de nombreuses ressources qui traitent du poulailler dans le site.

Concernant le parcours, il faut savoir que vous allez très vite manquer d’herbe. C’est en effet le nutriment essentiel de la poule. Vous aurez donc à effectuer un apport extérieur. Pour un élevage sain et épanoui, essayez de trouver un « fournisseur » régulier d’herbe fraiche. C’est souvent ce qui fait la différence.

L’enclos de la maison à poules

Une charnière, un cordeau à poudre, des équerres d’assemblage, du grillage galvanisé idéalement, une masse, une perceuse, un verrou avec visserie adaptée, des vis à bois, une scie sauteuse et enfin une visseuse. Montez la structure bois de l’enclos à poulailler. La zone de promenade des poules doit être clôturée et sécurisée pour éviter les intrusions des prédateurs des gallinacés comme le renard, mais aussi les rongeurs.

L’enclos doit être bien ancré dans le sol et avoir une hauteur minimale d’1m60. Notez toutefois que toutes les races de poules ne sont présentent pas les mêmes caractéristiques : les poules naines et les races légères peuvent s’envoler par-dessus un enclos de moins de 1m60 si le toit n’est pas fermé. Marquez au sol les limites de l’enclos avec un cordeau à poudre en partant de chaque coin de la maison pour poules. Creusez ensuite un trou de 30 cm de profondeur juste devant le poteau avant du poulailler puis enfoncer le poteau de structure dans le trou à l’aide d’une masse en le maintenant bien appliqué contre la façade. Procédez de la même manière de l’autre côté et assurez-vous que les deux poteaux sont complètement collés au poulailler. Creusez 4 autres trous de 30 cm de profondeur de chaque côté et enfoncez les 4 poteaux à l’aide d’une masse. Fixez horizontalement un faisceau de bois sur le haut de la façade avant du poulailler à l’aide de vis à bois. Pour finir, relie chaque poteau avec un tasseau horizontal à l’aide de vis.

Il est maintenant temps de fixer le grillage de l’enclos. Assurez-vous que les mailles soient bien resserrées pour éviter les intrusions et pour minimiser les risques de blessures des poules qui peuvent être tentées de s’enfuir. Tracez un sillon dans la terre le long de l’enclos de votre maison à poule.

Fixez le grillage à l’aide d’une agrafeuse sur les côtés et le devant de l’enclos en l’enfonçant dans le sillon. N’oubliez pas de laisser un emplacement libre entre deux poteaux pour y installer la porte. Fixez ensuite le grillage à poules sur le dessus de l’enclos. Enfin, ne laissez aucun espace libre entre la structure et le grillage pour la sécurité de vos cocottes.

Pour construire la porte de l’enclos, commencez par prendre les dimensions de l’emplacement laissé libre. Taillez ensuite quatre tasseaux en fonction des mesures et reliez-les entre eux à l’aide d’équerres d’assemblage pour former un cadre de porte. Coupez un morceau de grillage dans les dimensions de la porte et fixez-le à l’aide de l’agrafeuse. Installez un verrou.

Pour terminer la construction de l’enclos, installez la porte en la fixant sur le poteau à l’aide de grosses charnières. Veillez à ne pas laisser d’espace libre entre la porte et les poteaux.

A vous de jouer !