Comment faire un poulailler ?

Si vous aussi vous êtes passionné par les poules et plus généralement par les poulaillers, j'ai créé un guide PDF ultra complet (48 pages !) contenant pas moins de 10 plans de poulaillers. Est-ce que ce guide pourrait vous faciliter la vie ?

J'ai essayé de faire de mon mieux pour vous guider dans la construction de votre propre poulailler, en indiquant notamment le prix, le matériel nécessaire, les étapes ainsi que les plans de ces poulaillers. Dans ce guide, vous trouverez des plans de poulaillers pour 2, 4, 6, 8 ou 10 poules, il y en a pour tous les goûts.

Les plans de construction de ces 10 poulaillers à télécharger tout de suite

↓↓↓

14,90 €

Ajouter au panier


Voici un aperçu des poulaillers construits grâce à mes plans de poulaillers :

Le poulailler Eco-Palettes

- Coût total de fabrication : environ 60 €
- Capacité : 4 poules
- Temps de fabrication : 1 à 2 jours

Parfait pour les débutants et pour les petits budgets, ce poulailler facile à construire et facile à entretenir fera un cocon idéal pour vos volailles !

Le poulailler Annabelle

- Coût total de fabrication : environ 200 €
- Capacité : 2 poules
- Temps de fabrication : 2 jours

Un poulailler idéal pour débuter dans le monde des poulaillers ! Il peut accueillir jusqu'à 2 poules et vous occupera pendant environ 2 (grosses) journées.

Le poulailler South

- Coût total de fabrication : environ 200 €
- Capacité : 6 poules
- Temps de fabrication : 1 à 2 jours

Un poulailler relativement simple à construire, idéal pour 6 poules ! Ce poulailler protègera vos volailles de l'humidité, et permet de maintenant un endroit sécurisé pour la nuit.


» Voir le détail des 10 poulaillers à construire



Les plans de construction de ces 10 poulaillers à télécharger tout de suite

↓↓↓

14,90 €

Ajouter au panier

En plus de ces 10 plans de poulaillers, j'ai une surprise pour vous ...

Pour l'achat du guide "10 plans de poulaillers", je vous offre mon autre guide PDF "Comment bien élever et nourrir ses poules ?"

L'élevage des poules ne s'improvise pas. Grâce à mon guide offert en bonus, bien élever et nourrir ses poules devient facile. Vous allez apprendre tout ce qu'il y a à savoir sur l'alimentation de vos volailles, sur leur mode de vie et comment éviter les maladies les plus répandues.

Les plans de construction de ces 10 poulaillers à télécharger tout de suite

↓↓↓





Le guide PDF "Comment bien élever et nourrir ses poules ?"

14,90 €

Ajouter au panier

Elever des poules, ce n’est pas seulement nourrir des gallinacées pour collecter des oeufs frais au quotidien. C’est d’abord et avant tout s’inscrire dans une démarché éco-friendly : la poule pondeuse n’est pas seulement l’animal de basse-cour le plus économique. C’est aussi le plus écologique : il vous débarrassera de plus d’une centaine de kilos de déchets de cuisine annuellement, nettoiera votre jardin des insectes nuisibles et des mauvaises herbes et égaiera votre quotidien et celui de toute la famille par ses pérégrinations rigolotes !

Pour s’épanouir et mener une vie sereine, à l’abri des intrusions de leurs nombreux prédateurs comme le redoutable renard, la fouine, la belette, les rats et les autres rongeurs, les poules pondeuses ont besoin d’un espace extérieur protégé et clos qui les protégera aussi des intempéries et des vents forts auxquels ils sont particulièrement sensibles.

Pour pousser la dimension écologique de la démarche de l’élevage de poules familial, les éleveurs en herbe et les aviculteurs intermédiaires prennent l’initiative de fabriquer un poulailler pas cher en puisant dans différents matériaux en fonction de l’environnement et des disponibilités : le béton, le plastique mais surtout le bois de récupération.

Comment faire un poulailler quand on n’est que moyennement bricoleur ? Le point sur cet article de synthèse sur la fabrication du poulailler.

Commencer par le logement principal

Nous vous en parlions dans l’article « Comment fabriquer un poulailler pas cher ». Pour construire un poulailler pas cher, il suffit de récupérer des palettes, de monter les trois faces latérales avec des planches en partant du bas (pour permettre à l’eau de couler le long du bois sans s’engouffrer à l’intérieur), de disposer du gros bois en pente pour le toit puis de construire la porte avec deux planches en haut et deux sur le côté.

Comment faire un poulailler qui préserve les poules pondeuses et les poules d’ornement de l’humidité ? Tout simplement le surélevant avec des tasseaux ou des cales en béton. N’oubliez pas que les cocottes aiment se positionner en hauteur, par instinct.

Pour rendre le poulailler pas cher accessible, disposez une rampe en pente. Mettez du foin dans le poulailler en bois en épaisse couche pour protéger vos poules du froid. Il servira également de litière : il devra donc être changé régulièrement pour garder l’espace propre et prévenir la prolifération des bactéries et des parasites aviaires.

Le perchoir et le nichoir

Les éleveurs qui débutent ont tendance à négliger l’importance des accessoires du poulailler. Pourtant, le perchoir, le nichoir, la mangeoire et l’abreuvoir concourent au bien-être des poules et assurent leur confort et leur sécurité alimentaire. Les poules adorent se reposer sur les perchoirs. Placez-les à une hauteur comprise entre 40 et 70 cm selon les races de poules. Optez pour une forme rectangulaire plutôt qu’arrondie ou elliptique.

Si vous les construisez vous-même, attention à bien poncer les arêtes pour éviter les risques de blessure. Pour prévenir les rivalités entres poules, placez vos perchoirs à la même hauteur.

Pour ce qui du nichoir (ou pondoir), il doit également être disposé en hauteur, mais en dessous des perchoirs. Les meilleures dimensions pour un pondoir sont de 30 cm², soit à peine plus grands qu’une poule. Destinés à la pondaison et à la couvaison, les pondoirs doivent être douillets et recouverts de paille fraîche. Une trappe ou un tiroir d’accès faciliteront la collecte des oeufs bio.

La mangeoire et l’abreuvoir

Comment construire un poulailler sans mangeoire et abreuvoir ? En effet, ces deux éléments sont bien plus que des accessoires : ce sont des piliers de la vie quotidienne de vos poules. La mangeoire est un récipient à nourriture. Il doit être adapté à la taille et à l’effectif de la volaille. Les avis divergent, mais les aviculteurs s’accordent sur la préférence d’une mangeoire placée à l’intérieur du poulailler maison.

L’abreuvoir quant à lui est placé à une distance du poulailler pour que ce dernier ne soit pas exposé à l’humidité. En règle générale, la mangeoire et l’abreuvoir sont en acier inoxydable et sont amovibles pour faciliter leur entretien et favoriser l’hygiène de vie des gallinacées. Attention : si votre cheptel compte des poussins, veillez à leur dédier une mangeoire et un abreuvoir à petite hauteur.

L’enclos extérieur

Rappelons que la hauteur du grillage doit dépasser le seuil de 1m60, au risque de voir vos poules voler par-dessus avec une facilité déconcertante. Le grillage doit être rigide et contenir des mailles serrées pour contenir les tentatives d’intrusion mais aussi éviter que vos gallinacées ne se coincent la tête. Les poules aiment se nettoyer le plumage. Pour les aider, disposer un petit bac à sable ou, à défaut, un espace de terre sablonneuse à proximité du poulailler.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur comment construire un poulailler, consultez les articles proposés à la fin de cet article.