Elevage de poules : les alternatives au poulailler

Acheter un poulailler, une cage, une maison, une cabane, un abri ou un parc pour ses gallinacés ? Si le premier habitat est de loin le plus plébiscité par les aviculteurs et autres éleveurs de poules amateurs, les alternatives ne manquent pas, et constituent même parfois une meilleure option en fonction de la taille de votre jardin, de votre budget, de l’effectif de votre cheptel et des conditions climatiques de votre région.

Quel que soit le type de logement que vous aurez choisi pour vos poules pondeuses ou poules d’ornement, vous devez veiller à leur offrir un environnement sain et agréable pour répondre à leurs besoins physiologiques. Les poules sont des animaux de basse-cour particulièrement fragiles qui craignent leurs nombreux prédateurs comme le renard et les rongeurs, mais aussi les intempéries, les pluies fortes, la chaleur caniculaire et les courants d’air ainsi que l’humidité qui favorise le développement des parasites aviaires dans leur abri. Les logements peuvent varier, mais certains constantes sont inamovibles : abreuvoir, mangeoire, perchoir et pondoir.

La cage à poules : un complément au poulailler

Exemple d'une cage à poules

Dans la pratique, les cages à poules sont pensées pour accueillir des élevages moyens à grands, souvent pour une production industrielle. Toutefois, elles peuvent présenter un certain intérêt pour votre élevage familial. La cage à poules sans fond, aussi appelée « mue », est un excellent enclos extérieur. Elle servira par exemple à protéger vos poussins pendant les premières semaines de leur vie.

Cette cage dispose de mailles solides et particulièrement serrées pour protéger la volaille des rats et des souris. La cage à poule sans fond permet un accès permanent à l’herbe fraiche dans la mesure où elle est mobile. Et lorsque l’on sait que les poules adorent picorer, gratter et manger de l’herbe, la cage à poule apparait alors comme un complément au poulailler pour les grands jardins.

La cabane à poules : un grand habitat propre et aéré

La cabane à poules prend la forme d’un grand poulailler en bois (fait maison ou en kit) bien aéré et spacieux à destination des élevages moyens dans un milieu urbain. Si vous avez la chance de disposer d’une belle étendue herbeuse dans votre jardin, la cabane sera un habitat premium pour vos poules pondeuses qui vous gratifieront de beaux oeufs frais et bio sur une base quotidienne.

Moins confiné et plus sécurisé, la cabane à poules est sans doute la meilleure alternative au poulailler pour ce qui est de l’hygiène de votre élevage familial. Les cabanes à poules que l’on retrouve dans le commerce sont généralement fabriquées en bois, en béton ou en parpaing. Le premier matériau reste largement le plus pratique.

L’abri pour poules

L’abri pour poules est une expression générique qui fait référence à l’ensemble des logements qui peuvent abriter la volaille. Aujourd’hui, l’abri pour poules le plus en vogue reste de loin le poulailler en bois sur pilotis. Le bois présente de nombreux avantages : il est économique, respectueux de la nature, recyclable, esthétique, facilement manipulable et résistant.

Le poulailler sur pilotis est également idéal pour les petits jardins : il libère quelques précieux m² au sol qui pourront accueillir un nichoir par exemple, et offre aux poules une vue panoramique sur leur environnement, ce qui a le don de les rassurer pour un sentiment de sécurité salvateur. Les poules se positionnent en hauteur dès qu’elles en ont l’occasion.

La maison pour poules

Dans le monde de l’aviculture, le mot « maison » désigne toutes sortes d’abris. Tantôt synonyme de poulailler, de cage à poule ou de cabane, la maison à poules est plus largement un espace du jardin dédié à un élevage de poules pondeuses ou d’ornement.

La maison pour poules comptent généralement un poulailler et ses accessoires, un enclos, une clôture, un bac à sable ou à cendres et un parcours herbeux plus ou moins grand. Les éléments de la maison à poules peuvent être achetés dans le commerce ou fabriqués en DIY. On conseille généralement aux aviculteurs qui n’ont pas peur du bricolage de construire eux-mêmes leur poulailler ainsi que ses accessoires, mais d’opter pour une clôture et un enclos professionnels pour maximiser la sécurité des gallinacés et contenir efficacement les tentatives d’intrusions des prédateurs.

Le parc à poules : le grand air offert aux cocottes

C’est un immense parcours herbeux dédiés aux élevages ambitieux. Ensoleillé, spacieux et sécurisé, le parc à poules est indubitablement le meilleur habitat que l’on peut offrir aux poules. Les cocottes restent libres de leur mouvement pendant le plus clair de la journée.

Elles pondent avec aplomb, pour le plus grand plaisir de la famille qui pourra déguster chaque matin de beaux oeufs bio. Le parc à poules offre le grand air aux gallinacées qui peuvent ainsi gambader et se dégourdir les jambes à volonté. Pendant les fortes chaleurs ou les hivers rudes, les poules resteront dans leur poulailler et ne sortiront que pour se nourrir.